La pandémie de Covid-19 a durement frappé tous les marchés immobiliers, comme le reste du monde. Malgré l’impact important depuis le début de la crise, étonnamment, le marché immobilier de la Costa Del Sol a résisté.

Tout d’abord regardons l’image post-pandémique du marché immobilier en Espagne, plus précisément sur la côte.

Les hausses de prix des logements sur la Costa Del Sol ont augmenté régulièrement ces dernières années, bien que les prix restent environ 30% inférieurs à leur sommet de 2007. Selon le Tinsa Local Markets Index (IMIE), l’immobilier a augmenté de 3% dans la province de Malaga au cours du premier trimestre de l’année 2020.

Lire aussi : Comment devenir un investisseur immobilier avec seulement 500€ ?

Par ailleurs, selon Statistica.com, le parc immobilier espagnol a augmenté au cours de la période 2010/2019, avec une augmentation estimée de 2,7 millions de logements par rapport à 2010. Le parc de logements a été évalué à environ 25,4 millions de logements en 2018. Pour sa part, le portail Web Idealista répertorie Benahavis comme ayant les appartements neufs les plus chers à 3 342 €/m2, Sotogrande venant en deuxième position avec 3 204 €/m2.

Pour exemple, la valeur moyenne des appartements neufs sur la Costa Del Sol était de 2494 €/m2, selon le rapport de Savills-Aguirre Newman. Pour les villas le coût moyen rejoint 3 000 €/m2. Toujours selon le même rapport, les villas les plus chères se trouvaient à Casarès (7 005 € par mètre carré).

Les investissements étrangers représentent 25% de nouvelles constructions en bord de mer. Il est indéniable que choisir d’acquérir un bien en Espagne est une option d’investissement très populaire.

En termes d’acheteurs étrangers, le marché immobilier de la Costa Del Sol est désormais l’un des plus importants d’Espagne.

Depuis les années 1960, lorsque la côte sud de la Méditerranée apparaissait pour la première fois sur le radar des vacances en Europe, la Costa Del Sol devint la favorite des investisseurs étrangers. Aussi bien que pour les résidences secondaires et que les locations de vacances.

Qu’arrive-t-il à la construction de nouvelles maisons en Espagne après la pandémie?

Ensuite un regard pré-pandémique de l’impact du COVID-19 sur le marché immobilier de la Costa Del Sol.

Après une interruption de 2 semaines, en avril 2020, presque toutes les entreprises de construction ont repris leurs chantiers. Limitant de cette sorte les retards de livraisons et les éventuelles annulations.

Il faut rappeler que 200 nouveaux développements étaient en cours de construction en janvier 2020, entre Malaga et Estepona.

Les chiffres du ministère espagnol du Développement (Ministerio de Fomento) révèlent que Malaga avait la plus forte proportion de nouveaux permis de construire en Espagne (10,7 pour 1000 propriétés) à la fin de 2019.

Europe

Après une baisse sans précédent en mars et avril, la production de la construction a augmenté de manière dynamique en mai 2020 (22,2%). Au cours des mois suivants, la production de la construction a encore augmenté mais pas très fortement. En septembre 2020, seulement 95,7% du niveau d’avant la crise de février 2020 avait été retrouvé.
source Eurostat

Avec le début de la pandémie de Coronavirus COVID-19, les principaux développeurs espagnols ont soutenu leurs clients et ont reprogrammé ou reporté les paiements à venir.

Dès le mois de juin, les agents immobiliers ont repris le travail dans les régions passées à la «première phase» (c’est-à-dire presque toutes) de suppression de la quarantaine. De plus, les développeurs organisent de plus en plus de vues en ligne dans des visites 3D numériques.

Stratégies des promoteurs et des développeurs.

Concernant les remises attribuées aux clients, les plus importantes sont fournies par les développeurs qui viennent de commencer à construire le projet. Par exemple, un développeur à Malaga offre une réduction de 20% aux 20 premiers acheteurs.

Pour relancer l’activité de nouveaux projets, les développeurs attribuent, selon le cas, des fortes remises aux clients. De même, ils augmentent les commissions de leurs agents pour des contrats signés à échéances courtes.

De nombreux acheteurs potentiels dans des conditions de baisse de la demande et de la nouvelle réalité «post quarantaine» attendent des remises des promoteurs sur les bâtiments neufs. Mais il ne faut pas espérer des actions à grande échelle. D’autre part, l’entré en vigueur l’arrêté royal «Sur la lutte contre les effets de l’épidémie de COVID-19 sur le lieu de travail». De ce fait, l’utilisation d’antiseptiques, de masques et de gants, ainsi que la préservation de la distance sociale et d’autres règles sont désormais obligatoires sur les chantiers. En conséquence, selon les experts, le travail est plus lent. Les experts prédisent que le coût de la vie du travail en 2020 augmentera d’environ 7% et le prix total des maisons et appartements neufs en Espagne augmentera d’environ 2,5%.

À propos, concernant l’acquisition d’une nouvelle maison en Espagne : Le processus est absolument sûr car lorsque vous envoyez des fonds au promoteur, c’est sur un compte spécial à la banque (une sorte de compte séquestre).

Sources:

https://www.spanishpropertyinsight.com/
https://www.escapeartist.com/